Vous êtes ici

Julia Pokiak - Trennert

Région : 
Slave Sud
Collectivité : 
Hay River
Associations : 
Numero de téléphone 1: 
(867) 874-4230
Adresse: 
BOX 4411
Hay River, NT X0E1G3

Histoire de l'artiste

Pendant que j’étais au pensionnat indien de l’Immaculée Conception à Aklavik, la sœur Beatrice Leduc m’a appris les bases du touffetage de poils d’orignal. Après mon mariage, j’ai quitté la région du delta et j’ai déménagé à Fort Simpson où j’ai remarqué les magnifiques œuvres de touffetage de l’artiste renommée qu’on appelait grand-mère Lafferty. Emily George m’a donné un sac de poils d’orignaux pour que je pratique l’art du touffetage. Ça a été le début d’un long apprentissage pour moi.

Après avoir déménagé à 25 miles au sud de Fort Providence, je gérais les œuvres d’artisanat d’autres femmes, et quand la demande pour les produits de touffetage a dépassé le nombre de produits disponibles, je me suis lancée pour combler les stocks. C’est à cette époque que j’ai rencontré Bella Bonnetrouge, une autre artiste de touffetage reconnue. Les travaux de Mme Lafferty et de Mme Bonnetrouge m’ont encouragée à être créative et à trouver mon propre style.

J’ai tenu ma première exposition à Yellowknife dans les années 1980 et j’ai depuis pris part à de nombreux festivals pour promouvoir mon travail. Ces dernières années, je me suis concentrée sur la création d’œuvres miniatures de touffetage et je suis très heureuse parce qu’elles sont appréciées et sont accrochées dans des maisons partout dans le monde.

Pour renouveler ma créativité, je me suis diversifiée et je fais du perlage et de la broderie. Je suis inspirée par les vêtements traditionnels et par les autres artistes. J’aime essayer différents styles et je ne commence jamais un projet sans avoir une image à l’esprit. Le défi de concrétiser cette image mentale est très motivant!

Biographie de l'artiste: 

Julia Pokiak Trennert first learned the art of moose and caribou hair tufting as a little girl in Aklavik. A Metis woman, Mrs. Boniface Lafferty, who applied indigenous materials (moose hair) to a European technique (wool punchwork), is attributed with first developing the tufting art form at around the time of WWI. Mrs. Lafferty passed on the skill to her daughter-in-law Celine Lafferty who in turn showed the technique to Sister Beatrice Leduc, a Grey Nun. The Grey Nuns disseminated the technique throughout the western Arctic in the 20th century, including Aklavik where Julia Pokiak was an apt pupil. Julia spent most of her adult life in the South Slave region where she and her husband Max ran a busy gas station and restaurant just south of the Mackenzie River crossing and raised a family. Many Yellowknifers will remember Pineview as a favoured stop where Julia, and later her daughter Brendalynn "Inuk", sold their unique tuftings. Not content to produce the typical flower motifs, Julia was soon creating her own variations on the flower designs such as morning glories and cattails. Her original images such as drummers, turtles and mushrooms have become famous across the Territory. Julia was commissioned by the Nunavut government to tuft the Nunavut official crest that now hangs in the Nunavut Legislative Assembly. Julia gives free rein to her imagination and never lets the constraints of "tradition" stop her from creating her amazing and surprising images. Julia's latest inspiration is coming from nature. She is combining her designs with antler and wood to create an original frame for her miniature works

Dernière mise à jour : 29 janvier 2018

Galerie de l'artiste